Finie la serendipité, vive la folksonomie


La lecture linéaire est aujourd’hui balancée par une lecture nouvelle, hasardeuse, thématique, qui bouscule habitudes et ordres établis. Les mots-clés (tags) en sont un exemple frappant. Cela change sans aucun doute notre rapport au mot, à la ligne, au livre ?


adolescents adultère alcool amour antonio tabucchi arbre argent arno bertina aube botanique brigitte célerier chanson chine claro corps corruption couple destin dieu dire straits douleur désir elle enfant enfants espace facebook fantôme femme fleur françois bon genova GEnove gilles deleuze guénaël boutouillet général instin henri michaux horcynus orca internet italie italo calvino jacques derrida jalousie jean paulhan jorge luis borges keith richards lire livre maison maladie marcel proust mariage mark knopfler maurice blanchot mensonge mer montpellier morale mort mots musique mère mémoire nature nu nuit ours paris pascal quignard patrick chatelier peur photographie pierre ménard pink floyd plante politique poésie publie.net punk père regret rivière roland barthes réel rêve samuel beckett sexe silence stefano d'arrigo texte train travail twitter vie ville voyage âme écrire érotique été

Circulez