Aperçus bibliographiques pour [tu]

8 décembre 2016



Louis Dumont, Marcel Gauchet, Francis Hallé, François Jullien, Jean Paulhan, Clément Rosset, Emmanuel Todd, pour les penseurs français (on pourrait ajouter quelques pages de Régis Debray, Jean-Charles Kupiec, Frédéric Lordon, Jean-Claude Michéa, et peut-être de Jacques Derrida et Augustin Berque), forment le cœur de la lecture pénétrante qui vient précisément nourrir la réflexion épistémique et, par retour, politique.

Dumont pour la compréhension de la disparition nécessaire de l’individu pour l’avènement d’une vraie société politique ; Gauchet pour la nécessaire compréhension de la démocratie libérale comme pis-aller “totalitaire” avec dimension religieuse ; Hallé pour la différence fondamentale entre la plante et l’animal et, en sous-main, la nécessité de la forme, de l’évolution dans l’espace contre le diktat de la génétique ; Jullien pour notre rapport à la pensée non-occidentale ; Paulhan pour saisir l’immersion permanente dans le langage et l’impossibilité qui en découle de dédouaner la raison de nager en fiction ; Rosset pour la tragique univocité et plénitude du réel ; Todd, pour les structures familiales façonnant a priori les échanges politiques (et, pour aller toujours vite, Debray pour la résistance à l’idéologie de la gauche et la nécessité de la médiation ; Kupiec pour l’apport épistémologique et les enseignements des sciences de la cellule, notamment sur le darwinisme qui préside à leur développement ; Michéa sur le mythe de la gauche et de ses valeurs ; Lordon pour les liens étroits entre économie et politique dans une perspective spinoziste ; Derrida, avec précaution pour ne pas tomber dans le délire post-68, sur l’impossibilité du hors-texte comme constructeur d’un héritage et d’une société politique ; Berque sur la nécessité presque épistémologique d’entrevoir un troisième terme comme ligne de fuite dans la pensée comme dans la vie…)

D’autres français et des étrangers : Günther Anders, Zygmunt Bauman, Jacques Ellul, Christopher Lash, Emmanuel Levinas, Marce Mauss, Pier Paolo Pasolini, Richard Sennet…

Pour les classiques : Hannah Arendt, Henri Bergson, Maurice Blanchot, Georges Canguilhem, Charles Darwin, Antonio Gramsci, François Jacob, Alexandre Koyré, Karl Marx, Maurice Merleau-Ponty, George Orwell, Simone Weil…

Une fois que tu auras fini ces lectures et qu’elles seront intégrées, alors peut-être tu pourras parler de politique, d’épistémè, et de science de la culture et de ses supports…

Mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

   

Quoi le putain c'est ?

Vous êtes en train de lire Aperçus bibliographiques pour [tu] sur Ambo[¡]Lati d'AMBO(i)LATI.

meta