Général Instin • Spoon River 24

24 janvier 2012




Spoon River, la Rivière Cuillère, ce sont des dialogues des habitants du village qui porte ce nom. Tous : morts. Pour le sommaire des chansons, c’est ici.


Weldy, “le dur”

M’ont converti • ça m’a calmé • ‘lors
ils m’ont donné un boulot dans une fabrique de conserves
tous les • matins je devais remplir d’essence
le réservoir • dans la cour
qui alimentait les brûleurs dans les hangars
• ceux qui chauffent les machines à souder.
J’ai monté sur une échelle bancale pour le faire,
avec des seaux pleins de ce truc.
Un matin, j’étais en train de faire ça
l’air s’est arrêté, il a respiré on aurait dit
et j’ai été projeté en l’air & la citerne elle explosait,
et j’ai tombé • poids mort • et j’ai cassé les deux jambes.
Mes yeux : grillés comme deux œufs au plat,
à cause de quelqu’un qui avait laissé un brûleur ouvert,
et quelque chose avait sucé la flamme dans le réservoir.
Le juge de district dit que, qui que ce soye,
c’était un collègue de travail et que par conséquent
le fils du vieux Rhodes ne me devait rien.
Je m’ai assis sur le banc des témoins • aveugle
comme Jack, le violoniste, &je répétais :
« Je le connaissais même pas. »

< PrécédentSuivant >


62 total views, 1 views today

Tagged , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>