Spoon River 227

15 août 2012




Spoon River, la Rivière Cuillère, ce sont des dialogues des habitants du village qui porte ce nom. Tous : morts. Pour le sommaire des chansons, c’est ici.


Julian Scott

Vers la fin,
la vérité des autres était mensonge pour moi ;
la justice des autres était injustice pour moi ;
leurs raisons de mourir pour moi étaient des raisons de vivre ;
leurs raisons de vivre pour moi étaient des raisons de mourir ;
j’aurais tué ceux qu’ils sauvaient
et sauvé ceux qu’ils auraient tué.
Et je me suis rendu compte que si un dieu venait sur terre
et devait agir selon ce qu’il voyait et pensait,
il ne pourrait vivre dans le monde des hommes
et agir parmi eux, flanc contre flanc
sans de perpétuels conflits.
La poussière sert à ramper ; le ciel sert à voler —
c’est pourquoi, ô mon âme, les ailes t’ont poussé,
élève-toi haut vers le soleil !

< PrécédentSuivant >


75 total views, 1 views today

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>