Local héros : document • on n’a pas écrit ‘Sultans of swing’

3 janvier 2013



J’ai fait ce truc avec un type, je pense il y a une douzaine d’années. J’ai écrit les paroles et un ami à moi qui faisait beaucoup d’enregistrements pour mon ancien producteur Ben Johnston avait travaillé avec ce type venu d’Angleterre, Mark Knopfler. Il avait son groupe là-bas, appelé Dire Straits. Il avait cette petite mélodie, qui sonnait un peu comme Walk, don’t run. Il avait cette histoire au sujet d’un groupe que personne ne voulait entendre, juste quelques mecs pour écouter. On est sorti un soir ensemble après la session et on a jeté les paroles sur un coin de nappe, et je pense que j’ai écrit la plupart des paroles. J’aurais pu gagner assez d’argent pour m’acheter un nouveau blazer cette année-là, je me souviens. J’ai dû faire du bon travail. C’est comme ça, c’est la vie.


Mots-clefs , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

   

Quoi le putain c'est ?

Vous êtes en train de lire Local héros : document • on n’a pas écrit ‘Sultans of swing’ sur Ambo[¡]Lati d'AMBO(i)LATI.

meta